En direct de la Croisette de Villerupt! Volume 3

La 38ème Edition du Festival du Film Italien de Villerupt (30 oct-15 nov 2015) vue par la rédaction!

Notre journaliste en immersion totale dans la culture italienne : pâtes et films à profusion!

Films en compétition

9) BANAT IL VIAGGIO
Titre français (*) : (BANAT – LE VOYAGE)
Réalisation : Adriano Valerio
Interprétation : Edoardo Gabriellini, Elena Radonicich, Piera Degli Esposti, Stefan Velniciuc, Ovanes Torosyan
Durée : 1h 24

Résumé
Ivo vit à Bari. Il est agronome, mais sans travail. Il a accepté une offre d’emploi en Roumanie. Il est en train de finir ses cartons lorsque Clara, la locataire qui doit lui succéder, fait son entrée. Ils sympathisent, Ivo traîne un peu, mais face aux injonctions de son employeur il part. En Roumanie il continue toutefois à communiquer avec Clara et lorsqu’elle perd son emploi elle le rejoint. Ils nouent aussitôt une relation très fusionnelle dans le dépaysement et l’incertitude quant à l’avenir.

Notre avis!
Ce film, qui traite de l’immigration à l’envers (un chômeur italien part en Roumanie pour travailler), est une histoire d’amour. Pour s’adapter et retenir son épouse,il lui promet de trouver la mer afin qu’elle pense être toujours à Bari et ne pas vouloir s’enfuir pour accoucher. Un sujet particulier et difficile; la solution n’est pas toujours au bout du chemin…

10) NON ESSERE CATTIVO
Titre français (*) : (SOIS PAS MÉCHANT)
Réalisation : Claudio Caligari
Interprétation : Luca Marinelli, Alessandro Borghi, Silvia D’amico, Roberta Mattei, Alessandro Bernardini, Valentino Campitelli, Danilo Cappannelli, Manuel Rulli, Emanuela Fanelli, Giulia Greco
Durée : 1h 41

Résumé
Ostie, 1995. Vittorio et Cesare sont comme deux frères. Ils ont à peine plus de vingt ans et une vie rythmée par les discothèques, les belles voitures, l’alcool, les drogues… Pour se permettre tout cela, ils dealent.
Mais Vittorio le premier sent que cette vie n’est pas satisfaisante, qu’il désire autre chose, une vie rangée, une femme, un foyer. Il rencontre Linda, qui est en mesure de lui offrir tout cela, du coup il trouve du travail sur un chantier alors que Cesare sombre de plus en plus. Vittorio ne l’abandonne pas.

Notre avis!
Ce film dramatique présente 2 marginaux drogués qui dealent pour se fournir. L’un, par amour, se range et l’autre sombre dans un tourbillon irréversible. Cette délinquance est le fruit de la crise et du chômage. Un film poignant.

11) IN UN POSTO BELLISSIMO
Réalisation : Giorgia Cecere
Interprétation : Isabella Ragonese, Alessio Boni, Faysal Abbaoui, Tatania Lepore, Paolo Sassanelli, Piera Degli Esposti, Michele Griffo, Teresa Acerbis, Massimo Maffei, Carlotta Galli, Costanza Carafa
Durée : 1h 42

Résumé
Lucia est une femme simple et timorée. Toute sa vie tourne autour de son magasin de fleurs, de son fils et d’Andrea, son mari, à qui au fil des ans elle a délégué toutes les décisions importantes. Soudain elle découvre qu’Andrea la trompe. Le coup est rude mais elle n’ose pas lui parler. Elle rencontre Faysal, un jeune immigré qui vit on ne sait trop comment. Tout en restant sur ses gardes, Lucia se rapproche de lui et elle semble retrouver toute une série d’émotions perdues.

Notre avis!
C’est un film réalisé par une femme et qui en suit une autre dont le mari lui a été infidèle. Lorsqu’elle en est informé, elle décide de rester mais remet toute sa vie en question. Elle va changer et se redécouvrir. Prière de laisser la testostérone au vestiaire !!!

12) PER AMOR VOSTRO
Titre français (*) : (PAR AMOUR POUR VOUS)
Réalisation : Giuseppe Gaudino
Interprétation : Valeria Golino, Massimiliano Gallo, Adriano Giannini, Salvatore Cantalupo, Rosaria De Cicco, Elisabetta Mirra, Edoardo Crò, Daria D’Isanto
Durée : 1h 50

Résumé
Naples. Anna, qui a été une enfant audacieuse et courageuse, semble être une femme privée de dynamisme. Depuis vingt ans, elle refuse de voir ce qui se passe réellement dans sa famille. Sa vie est si grise qu’elle n’en voit plus les couleurs bien que son travail lui apporte de grandes satisfactions. Quand enfin, après des années de travail précaire, elle est titularisée, un sentiment de quiétude et de libération l’envahit.

Notre avis!
Cette mère napolitaine est perturbée par des idées très noires. Ce drame,en noir et blanc, explique,sur un ton fantastique,les raisons de son mal être. C’est spécial mais Valeria Golino est magistrale et joue merveilleusement bien, en témoigne son prix d’interprétation à la Mostra de Venise 2015.

Publié par LaurentBravetti
Le 9th novembre 2015
Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.