Lilly Wood and The Prick @ Rockhal – 4 février 2016

Lilly Wood and The Prick est de retour sur la scène de la Rockhal pour la 3ème fois le 4 février 2016! Le groupe parisien vient célébrer la sortie de son nouvel opus « Shadows », odyssée afro-pop enregistrée en partie au Mali et teintée d’une électro lumineuse jamais vulgaire.

Entretien avec Benjamin Cotto, le co-leader du groupe en direct de son VTC favori commandé sur Uber!

Pourquoi être parti enregistrer au Mali?
L’idée était de se mettre en danger, sortir du confort, être loin de Paris pour trouver de l’inspiration. Et puis nous voulions mettre de la musique africaine dans cet album, des percussions, des chants. Nous sommes allés chercher de l’isolement et des sonorités africaines.

Ça n’a pas été dangereux ?
Il ne s’est rien passé de grave mais disons que j’avais mes habitudes le soir dans un endroit où il y a eu un attentat 6 mois plus tard. On s’est fait aussi fait braquer notre matériel. Mais après quelques discussions et quelques billets on a tout récupéré 🙂 . Quand tu ne fais pas le « kéké » et que tu respectes les coutumes, tout se passe bien !

Vous êtes arrivés avec des maquettes ?
Nous avons quasiment tout composé sur place, enregistré beaucoup de musiques, de chants, de chœurs maliens et de batteries locales avec un son un peu « rough ». Au retour à Paris, nous avons gardé nos enregistrements et nous avons ajouté des éléments additionnels comme certains claviers. L’album est par conséquent plein de détails et nous sommes très contents du résultat. Nous l’avons enregistré avec Pierre Guimard notre producteur de toujours et aussi Dave Okumu qui était, entre autre, le musicien de Grace Jones.

Comment avez-vous fini la tournée précédente ?
En fin de tournée, tu souffres, tu es moins excité, tu es tout le temps avec les mêmes personnes donc forcément une certaine lassitude s’installe. De plus, nous n’avons pas pu nous arrêter le temps suffisant derrière car nous sommes partis directement au Mali pendant 40 jours puis nous avons enchaîné avec les festivals de l’été grâce au succès du remix de « Prayer in C ». Mais ce rythme ultra soutenu est une vraie source d’inspiration et te permet de trouver de nouvelles choses à raconter. On n’écrit pas de bonnes chansons en restant chez soi ! 🙂
L’intérêt de la tournée est que cela crée plus de liens entre nous. La nature humaine est bien faite et chacun trouve sa place naturelle : il y a le comique, le grincheux…

Et la tienne c’est quoi ?
Je suis sensé avoir le rôle du patron 🙂 ! Mais au-dessus il y a la maman Nili ! Je suis celui qui gère les choses en douceur quand ça a bien pété entre nous tous. 🙂

Tu parlais du succès du remix de « Prayer in C » par Robin Schulz. Vous n’en avez pas marre qu’on vous en parle en permanence ?
On l’a supporté correctement jusqu’au 3ème album. Aujourd’hui « Shadows » est l’histoire qu’on a envie de raconter au public et à la presse. Pour les médias étrangers, c’est logique car ils nous ont découverts grâce à ce morceau. En tout cas, on a existé avant ce remix et on aura une carrière après.

Tu te vois où dans 10 ans ?
Après cette tournée, nous ferons une vraie pause d’un an pour pouvoir travailler chacun de notre côté sur des projets artistiques personnels. Nili probablement plus dans la musique et moi peut-être plus dans la vidéo. Et puis nous nous retrouverons car nous avons encore deux albums sous contrat.

Vous passez bien le cap des 30 ans ?
C’est facile pour moi et plus difficile pour Nili ! La société actuelle met la pression sur les femmes, sur la maternité. Pour un homme, c’est plus simple, on a du temps devant nous ! Yves Montant a bien été père à 67 ans !

Et la notoriété ?
C’est par vague. En tournée il y a moins de présence dans les médias donc les gens oublient un peu ton visage. Mais nous ne sommes de toute façon pas dans le star-system à la Madonna !

Et avec les filles ?
C’est toujours plus facile !

Et ton pseudo sur Tinder c’est quoi ?
Je n’y suis resté que 15 jours. Je préfère Facebook et Instragram pour ça. De toute façon sur Tinder, les filles croyaient que j’étais un fake! 🙂

Information et ticket : http://www.rockhal.lu

Laurent Bravetti

Publié par webmaster
Le 2nd février 2016
Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.