Si vous avez le blues, vous devez penser en rouge, en orange ou encore en jaune. Simple et rapide, grâce aux couleurs, vous pouvez retrouver la pêche. Avez-vous remarqué la bonne humeur des personnes qui vous entourent ces dernières semaines ? En effet, nous avons bénéficié de belles et longues journées ensoleillées. La lumière et son large panel de nuances jouent en faveur de notre moral.

 

Un matin de juin, le temps est maussade. Brigitte arrive, toute de noir et de gris vêtue, la mine renfrognée. J’imagine le pire. Je l’accueille avec un grand sourire, afin de la réconforter. Ce temps froid et pluvieux la rend triste. Elle se demande quand l’été arrivera. Je lui réponds que la météo est indépendante de ce qui nous entoure. Nous sommes maîtres de notre humeur. Il faut simplement mettre de la couleur dans sa vie, au propre, comme au figuré.

Les couleurs impactent véritablement notre moral et notre corps. Elles sont emplies d’énergie et de vitamines. Elles améliorent considérablement notre quotidien et influent sur notre esprit.

Je lui parle de chromothérapie, des couleurs chaudes et froides, comme le bleu, qui se rapporte au calme, le violet qui favorise l’inspiration ou le vert, considéré comme apaisant. Je lui montre les photos d’une femme affublée de noir, puis de cette même personne vêtue d’une jolie robe parme et olive. Sa réaction est spontanée : « C’est incroyable, elle a rajeuni ! Elle a l’air plus heureuse (sourire). » Je lui propose de faire un test de colorimétrie, c’est-à-dire de découvrir les couleurs qui la mettent le plus en valeur.

Je lui passe différentes étoffes, du doré à l’argenté, en passant par le fushia. L’expérience prouve que les couleurs chaudes lui vont au teint. Avec sa chevelure dorée, ses tâches de rousseur et ses yeux verts, elle porte à merveille l’orange et le jaune. Elle semble satisfaite, mais je sens encore une réticence : « J’aime beaucoup, mais je ne sais pas si j’oserais porter autant de tonalités. »

Je lui conseille d’y aller par touches, en commençant par des accessoires. Pour se lancer, il faut qu’elle opte pour des vêtements comportant deux teintes, une basique surmontée d’une chaude. La semaine suivante, j’ai la joie de la trouver dans une veste orangée. Optimiste et pleine d’énergie, Brigitte entame la suite de son conseil en image. Elle revient chaque fois avec des tenues plus colorées. Colorez votre vie, elle n’en sera que plus palpitante !