Le 4 février débutait la troisième saison de Generation Art – The Photo Edition. Au programme : 10 semaines de luttes acharnées, 12 candidats, des gigas d’images, le tout diffusé chaque samedi, à 19h, sur RTL Télé Lëtzebuerg. À partir du samedi 8 avril, les trois finalistes exposent leurs créations aux Rotondes pendant deux semaines et demi dont le grand gagnant, qui a reçu un prix de 5000 euros. Luxuriant a choisi de vous présenter, en exclusivité, les travaux des six meilleurs.

Depuis la cérémonie du 8 avril à Bonnevoie (retransmise en direct sur RTL), le Grand-Duché connaît enfin le nom du vainqueur de Génération Art 2017. Qui, des trois artistes, Bruno Oliveira, Roxanne Peguet et Yannick Schroeger succède à Joëlle Daubenfeld et Jill Bettendorf, les lauréates des deux éditions précédentes ? Le voile est enfin levé. Sauf que, délai d’impression oblige, au moment où nos écrivons cet article, nous n’en savons rien nous-mêmes.

Qu’à cela ne tienne, chaque semaine, lors de huit challenges différents de deux jours, 12 photographes amateurs, âgés de 17 à 53 ans, ont rivalisé de talent pour tenter de s’attirer les grâces d’un jury d’experts professionnels composé de la galeriste Marita Ruiter, de Daniela Del Fabbro du Centre national de l’audiovisuel et de Didier Damiani, historien de l’art et manager de la plateforme Art Work Circle, ainsi que de jurés indépendants comme Christian Wilmes, l’un de nos meilleurs photographes free lance. À l’issue de chaque émission, l’un des photographes a été éliminé de l’aventure Generation Art, jusqu’à ce qu’il ne reste que trois finalistes, qui accédaient ainsi à la possibilité de pouvoir exposer aux Rotondes, juste derrière la gare.

Et la compétition a été rude. En effet, l’émission, produite par Jenny Fischbach et Deborah Ceccacci, a connu un succès incroyable : parmi de 150 dossiers potentiels ont été envoyés, seuls 30 ont été sélectionnés pour ne retenir finalement que 12 élus. Qui a dit que le Grand-Duché manquait de photographes en herbe ou de fibre artistique ?