Repu de pastas à la sauce bolognaise et de MontePulciano d’Abruzzo, votre journaliste parcourt les différentes séances proposées lors du 40ème Festival du Film Italien de Villerupt et vous offre son point de vue totalement subjectif!

1) XOLO  compétition

XOLO

  • Réalisation : Giuseppe Valentino
  • Scénario : Giuseppe Valentino
  • Image : Raffaello Di Leo
  • Montage : Giuseppe Valentino, Fabrizio Rinaldi
  • Musique : Calico Records, Giovanni Trotta, Saulius Petreikis, Ali Latif
  • Interprétation : Angela Neiman, Baptiste Eliçagaray, Marco Tizianel, Raimondo Brandi, Giuseppe Mannuni, Marcello Sorbo
  • Producteur : Giuseppe Valentino et Alessia Lenoci
  • Production : Ferula Film
  • Vente à l’étranger : Ferula Film
  • Année : 2017
  • Durée : 1h 18

Gino possède une station service et y fait travailler Rosa, une paumée, comme bonne à tout faire, mais vraiment à tout faire…
Il cultive aussi des tomates et utilise des saisonniers pour la récolte. Nathaniel, l’un d’eux, s’amourache d’elle et ils décident de s’enfuir emmenant XOLO, un chien de combat, que Gino venait d’acquérir, espérant le revendre. Mais Gino ne le tolère pas et envoie un tueur à leur poursuite.

Ce film pratiquement muet est assez violent. Il pourrait même être classé dans les films d’horreur, par certaines scènes déconcertantes. Déconcertant!

2) EASY UN VIAGGIO FACILE FACILE. compétition

EASY - UN VIAGGIO FACILE FACILE

  • Réalisation : Andrea Magnani
  • Scénario : Andrea Magnani
  • Image : Dmitriy Nedria
  • Montage : Luigi Mearelli
  • Musique : Luca Ciut
  • Interprétation : Nicola Nocella, Libero De Rienzo, Barbara Bouchet, Ostap Stupka, Veronika Shostak, Orest Garda, Katerina Kosenko, Lorenzo Acquaviva, Beso Moistsrapishvili, Orest Syrvatka, Volodimir Kuchma, Nina Naboka, Nadia Magnani
  • Producteur : Massimo Di Rocco, Chiara Barbo, Julia Cherniasvska, Oleg Shcherbyna
  • Production : Fresh Production, Pilgrim, Bartlebyfilm avec la contribution du MiBACT, Ukrainian State Film Agency, Fondo per l’Audiovisivo del Friuli Venezia Giulia
  • Vente à l’étranger : Premium Films
  • Année : 2017
  • Durée : 1h 31

C’est le surnom d’un grand enfant de 35 ans qui se laisse sombrer dans la dépression depuis qu’il n’est plus un champion de karting.
Son frère, entrepreneur, lui demande de ramener en Ukraine le cercueil d’un de ses ouvriers décédé. Mais c’est toujours un enfant et rien ne se passe comme prévu.

L’idée de départ était intéressante mais au final, on assiste à une pantalonnade, une succession de mésaventures cocasses. Il ne parle que l’italien mais, curieusement, il parvient à bon port en se faisant facilement comprendre. Attachant!

3) THE LEISURE SEEKER   panorama

  • Titre français (*) : L’ÉCHAPPÉE BELLE
  • Réalisation : Paolo Virzì
  • Scénario : Stephen Amidon, Francesca Archibugi, Francesco Piccolo, Paolo Virzì, d’après le roman de Michael Zadoorian
  • Image : Luca Bigazzi
  • Montage : Jacopo Quadri
  • Musique : Carlo Virzì
  • Interprétation : Helen Mirren, Donald Sutherland, Christian McKay, Janel Moloney, Dana Ivey, Dick Gregory
  • Producteur : Fabrizio Donvito, Benedetto Habib, Marco Cohen, Paolo Del Brocco
  • Production : Indiana Production, Rai Cinema, avec la collaboration de Motorino Amaranto, la contribution du MiBACT et en association avec 3 Marys Entertainment
  • Distribution : Bac Films
  • Année : 2017
  • Durée : 1h 52

C’est le nom d’un camping-car qu’utilisent Ella et John. Lui a la maladie d’Alzheimer et elle  souffre d’une tumeur maligne. Ils décident,contre l’avis de leurs enfants de rejoindre Key west afin de visiter la demeure d’Hemingway dont John a toujours été admiratif. Elle tente, par sa prévenance, de maintenir les souvenirs de son mari, en vain.

C’est un bon film de Paolo Virzi avec des mésaventures cocasses, du comique et de la tragédie. Un film dans la pure tradition italienne, hélas en anglais!

4) TUTTO QUELLO CHE VUOI   compétition

TUTTO QUELLO CHE VUOI

  • Réalisation : Francesco Bruni
  • Scénario : Francesco Bruni, librement inspiré du roman de Cosimo Calamini Poco più di niente
  • Image : Arnaldo Catinari
  • Montage : Cecilia Zanuso, Mirko Platania
  • Musique : Carlo Virzì
  • Interprétation : Giuliano Montaldo, Andrea Carpenzano, Arturo Bruni, Emanuele Propizio, Donatella Finocchiaro, Antonio Gerardi, Raffaella Lebborini, Andrea Lehotska, Riccardo Vitiello, Carolina Pavone
  • Producteur : Beppe Caschetto
  • Production : IBC Movie, Rai Cinema, avec la contribution du MiBACT
  • Vente à l’étranger : Rai Com
  • Année : 2017
  • Durée : 1h 46

Alessandro, 22ans et oisif, est contraint par son père d’accompagner Giorgio, un poète de 85 ans atteint de la maladie d’Alzheimer.
Au cours de leurs promenades, ce jeune curieux de tout, est admiratif de son œuvre et découvre l’histoire d’un trésor caché qu’il veut retrouver.

Un beau film sur le conflit des générations, qui s’estompe peu au peu au long du film. Une belle découverte, un film sensible, de belles chances pour un prix!