Tout a commencé par un mail de la savoureuse Virginie Huvelle qui, non contente de manager brillamment le Château de Septfontaines (mon endroit préféré pour une soirée à Luxembourg), sait parfaitement comment me mettre l’eau à la bouche : « Salut Laurent, comment vas-tu ? Je lance un nouveau concept d’événement à Luxembourg. Il s’agit de «  popup event », le principe est d’investir et de s’approprier des lieux inconnus, improbables voir interdits. Le lancement de «  L’insolite », c’est le nom du projet, est prévu le jeudi 12 octobre. Peux-tu me confirmer au plus vite ta participation ? L’invitation est strictement nominative et personnelle. »

Forcément, j’ai bloqué directement mon calendrier Outlook en m’envoyant une auto-invitation. Pour qui me connait un tant soit peu, ce genre d’invitation ne se refuse pas, réminiscence de ces soirées rave des années 90 et de leurs légendaires infolines. Inquiète de ma légendaire magnitude, de ma grande générosité à partager les bons plans, de ma capacité à faire voler en éclat les listes VIP, elle n’a pas oublié de mentionner que l’invitation est personnelle et nominative ! Rendez-vous fut donc pris en toute discrétion, sans post Facebook ni Tweet. Arrivé à l’heure au Château, j’embarque directement dans une confortable BMW avec chauffeur. Après 2km et quelques vannes à la conductrice (Harvey Weinstein, sors de ce corps!), me voilà débarqué tel un ministre devant une élégante bâtisse du quartier de Beggen. Pointage d’usage à l’entrée, hôtesses sublimissimes (Harvey!), ascenseur et je me retrouve au dernier étage avec accès sur le bien nommé « Le Rooftop », vue plongeante sur la partie basse de la ville. Crémant luxembourgeois haut de gamme à la main, j’arpente le lieu et claque la bise (c’est d’usage le problème étant le nombre et la nationalité). Parmi les happy fews conviés en tant qu’ambassadeurs du nouveau concept de la société Angels, quelques politiques fraichement élus (de la Wine Republic), un présentateur télé, des journalistes qui font un sale métier (#). Agapes proposés par le chef Morris Clip, open bar à profusion, mannequins et banquiers d’affaires, tout ce petit monde s’entrecroise, se regarde, se critique (règle numéro 1 dans une soirée, toujours critiquer le voisin une fois qu’il a le dos tourné). Une grande absente dans cet entregent : la bloggeuse mode. Simple oubli ou début d’une forme de « paria »-tisation de celle dont il était toujours de bon ton d’inviter ? Réponse dans un prochain article. La soirée continue, discours introductif, présentation du concept, dégustation de Pata Negra. Et quid du close-up par un magicien ? Que nenni, Insolite on vous dit ! Virginie a eu l’excellente idée d’inviter une portraitiste aux ciseaux, une découpeuse de profils ! Aller-retour direct pour la place du Tertre à Paris! Renseignement pris auprès de la charmante artiste (d’ailleurs nettement plus sexy que le magicien à collier de barbe), son art se transmet dans sa famille de génération en génération. Le temps de me faire couper le portrait (validé dans sa justesse par mes enfants même si pour moi, il tire plutôt vers Neil Patrick Harris, cf. ma page FB, mon compte Instagram, mon compte Twitter, mon Myspace) et il est l’heure de quitter l’assemblée qui commence doucement à s’agiter sur l’effet cumulatif de la musique (un dj set qui hélas n’avait absolument rien d’insolite, avis personnel et purement subjectif quoique partagé par mes voisines de table, que l’on me pardonne et que le dj me pardonne!) et de l’open bar. Parlant ambiance musicale, impossible de ne pas rapporter l’anecdote de mon voisin,  DJ ultra connu et respecté à Luxembourg à qui le nouveau gérant d’un des hauts-lieux de la nuit luxembourgeoise a demandé de ne jouer que du commercial et que, dans le cas contraire, un dj remplaçant l’attendait à côté (c’est moi ou je constate un nivellement musical vers le bas généralisé dans les bars/clubs du Luxembourg ? Doit-on tous jouer « Despacito » ou de la house commerciale sous peine d’être blacklisté des platines ? Sujet du bac de philo 2018) . Priceless !

« L’insolite » a donc tenu parfaitement toutes ses promesses ! Virginie compte reproduire ce concept tous les 3 mois en l’ouvrant à quelques invités. Un brunch ? Un pique-nique ? Une sortie en standing-paddle sur l’Alzette? Personne ne sait… Seule information connue, la prochaine édition aura lieu le 20 décembre (et comme le faisait remarquer très justement une journaliste d’investigation à ma table, le thème sera probablement Noël !) et toi, happy few lecteur, tu pourras également y participer en envoyant un mail à team@angels!